Conseils

Est-ce que le kettlebell swing est efficace ou pas ?

Le kettlebell swing est un exercice basique axé sur des mouvements balistiques. Victime de sa simplicité, le kettlebell swing est un exercice physique que de nombreuses personnes réalisent mal. Cela entraine de mauvaises performances et parfois même des douleurs ou des blessures. Ainsi, le sportif peut ressentir une insatisfaction qui pourra le faire douter de l’efficacité du kettlebell swing. Cet exercice est-il efficace ou pas, voici des éléments de réponse.

kettlebell swing incompatible avec le squat

Une mauvaise exécution des enchaînements durant la pratique du kettlebell swing peut engendrer de mauvais résultats de performance. Bien qu’il soit comparé à l’exercice du squat, le kettlebell swing est avant tout un exercice constitué d’un seul mouvement répété plusieurs fois. Lorsqu’une séance de kettlebell swing est bien suivie, vous gagnez en puissance et endurance.

A contrario, la réalisation de plusieurs gestes consécutifs durant une séance de squat avec un tel poids agit en priorité sur les quadriceps, car vous poussez principalement sur les jambes. Vous ne transférez donc aucune énergie dans le reste de votre corps. La position verticale du tronc et la charge du poids vont créer une pression inappropriée sur vos lombaires, bras et épaules.

Le kettlebell swing n’a donc rien à voir avec le squat. Lorsque vous appliquez les bonnes consignes durant vos séances, il renforce votre endurance, mais aussi votre musculature. L’important est de réaliser un mouvement de charnière avec les hanches, tout en propulsant le poids du corps, grâce à une très légère flexion des jambes. Puis, en contractant le fessier le plus possible, poussez avec toute la force de votre bassin. Pour avoir une image claire, dites-vous que vous devez reproduire la position d’un soulevé de terre.

Notez que les jambes doivent être bien campées au sol pour ne pas décoller au déploiement de la charge. Les avant-bras doivent toucher les adducteurs à chaque passage entre vos cuisses. Lorsque vous sentez de la pression dans les bras et le bas du dos, c’est que l’exercice est mal exécuté.

En conclusion, afin de bénéficier de tous les bénéfices du kettlebell swing, il suffit de maîtriser la technique. Ne pas négliger le rôle du bassin et veiller à ne pas courber le dos. Par ailleurs, le choix de votre kettlebell est un paramètre à ne pas négliger.

Les apports du kettlebell swing

Le kettlebell swing est la variante la plus pratiquée et appréciée des enchaînements avec cet accessoire de sport. C’est une technique complète, totalement fonctionnelle qui permet de toucher et de renforcer un maximum de muscle. La charge excentrée garantit une facilité dans la suite d’actions. En priorité, les bénéfices se feront sentir sur les muscles dorsaux, obliques et celles avoisinantes, mais aussi sur les fessiers.

L’un des avantages les plus pertinents du kettlebell swing, c’est qu’il constitue un bon moyen pour corriger graduellement votre posture et les maux de dos. Tout cela, grâce à ces effets sur les réseaux musculaires et nerveux à l’arrière du corps. Par ailleurs, les professionnels du monde sportif le pratiquent surtout pour maintenir l’équilibre de leurs masses musculaires.

La dépense d’énergie occasionnée stimule l’explosivité, l’endurance et la puissance du corps. Ce n’est donc pas un hasard, s’il est automatiquement incorporé aux programmes de HIIT. Aussi, si vous souhaitez remodeler votre silhouette et perdre du poids, c’est l’exercice idéal.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:Conseils

0 %